L’histoire

L'histoire shampoing zéro déchet

C’est avant tout l’histoire
 de sa fondatrice, Muriel Dubois cofondatrice de la marque Laboratoires de Biarritz
 .

“Aller plus loin dans la démarche zéro déchet” c’est tout l’enjeu du shampoing en monodoses Shamp(.)souligne Muriel.

S’engager dans des idées qui bousculent pour porter le projet de s’affranchir de tout emballage plastique nécessite courage et persévérance.

Le choix des ingrédients est essentiel. Dans un shampoing, la base lavante  fait le produit. Identifier un tensioactif 100% naturel, reconnu pour son hypoallergénicité et son excellente tolérance a été le premier défi.
La plupart des tensioactifs sont irritants, voir polluants (procédé de fabrication) mais ils sont très peu chers et facile à formuler. Ils sont donc très largement utilisés dans les shampoing conventionnels.
Leur effet néfaste est ensuite compensé par un autre ingrédient dont les effets peuvent être à leur tout compensé: c’est une surenchère du nombre d’ingrédients nécessaires.
Retour à l’Essentiel pour vos cheveux et une démarche Essentiel pour la planète.

ingrédients shampoing monodoses zéro déchet
Shamp(.) zéro déchet engagé durablement

S’affranchir de l’emballage nécessite une galénique nouvelle. Les poudres sont compactées pour obtenir des pastilles qui sont des monodoses de shampoing.

C’est un shampoing zéro déchet en monodoses qui modifie nos modes de consommation pour impacter durablement nos modes de production.

Un petit éco-geste, vous émiettez la pastille dans des mains sèches avant la douche, pour éviter les 174 millions de flacons de shampoing consommés chaque année en France! On peut tous consommer autrement, vous modifiez un petit peu vos habitudes quotidiennes pour démarrer une consommation vertueuse non seulement pour votre  santé mais également pour votre environnement . Vous aurez une  empreinte la plus verte possible!

Fermer

Se connecter

Fermer